10 paramètres les plus importants à configurer sur votre nouveau site WordPress

10 paramètres les plus importants à configurer sur votre nouveau site WordPress

Après l’installation d’un nouveau site WordPress, vous êtes premièrement redirigé vers l’interface d’administration. C’est dans cette interface que seront affichées l’ensemble des options liées à la gestion de votre site Web. Bien que cet espace d’administration WordPress paraît simple au premier abord, il peut être difficile de savoir par où commencer. Dans cette situation, vous avez la possibilité de bricoler et de comprendre par vous-même le fonctionnement de chaque onglet. Au cas où vous souhaitez aller pas à pas dans vos réglages, nous vous proposons dans ce guide quelques-uns des paramètres les plus importants, à effectuer immédiatement après avoir installé WordPress. Nous ne couvrons pas la configuration entière de WordPress, juste l’essentiel.

1. Définissez un nom et un slogan pour votre site

Avant de commencer un nouveau site WordPress, vous devez impérativement lui donner un nom génial. Vous avez déjà probablement configuré votre domaine pour savoir comment appeler votre site Web. Si vous souhaitez modifier le nom de votre site par défaut, accédez au tableau de bord et rendez-vous à l’onglet Réglages>Général. En haut de la page qui s’affiche, vous avez deux entrées de texte vous permettant de modifier le nom et le slogan de votre site Web.

En visitant votre page d’accueil, vous verrez que le nom et le slogan choisis apparaissent en haut de votre navigateur dans l’onglet en cours.

Le slogan de votre site Web n’est pas obligé. Vous pouvez mettre ce que vous voulez ou alors laisser ce champ vide. De nombreux propriétaires de sites Web utilisent des devises ou une courte description du site en question. Il est aussi courant de trouver des sites WordPress sans slogan, car les onglets de navigateurs paraissent plus esthétiques sans eux. Après chaque modification dans WordPress, faites défiler l’écran vers le bas et sauvegardez vos modifications.

2. Définissez les paramètres par défaut pour les nouveaux utilisateurs

Après la configuration du nom de votre site, définissez la manière dont WordPress devra traiter les nouveaux utilisateurs. Pour cela, allez à nouveau dans l’onglet Réglages>Général ; ensuite, allez plus bas jusqu’à voir les options « Inscription » et « Rôle par défaut de tout nouvel utilisateur ».

Ce premier paramètre vous permettra d’activer ou de désactiver l’enregistrement automatique sur votre site. Par défaut, les nouvelles venues ne pourront pas s’inscrire, il vous faut activer ce paramètre si vous souhaitez que les nouveaux utilisateurs puissent commenter vos articles. En ce qui concerne l’option juste en bas (« Rôle par défaut de tout nouvel utilisateur »), vous avez la possibilité de choisir entre 05 valeurs : Abonné, Contributeur, Auteur, Editeur et Administrateur.

Par défaut, chaque nouvel utilisateur sur votre site est considéré comme étant un abonné. En outre, chaque grade d’utilisateur confère un rôle particulier à chaque nouvel inscrit :

  • Abonné : les abonnés avec ce rôle pourront uniquement commenter vos articles et modifier leur profil ;
  • Contributeur: le rôle de contributeur permet à un utilisateur d’écrire et de sauvegarder du contenu sur votre site, sans toutefois le publier ;
  • Auteur: les auteurs peuvent quant à eux publier le contenu qu’ils ont écrit sur votre site ;
  • Editeur: les utilisateurs qui auront pour rôle d’éditeur pourront publier le contenu qu’ils ont rédigé ainsi que pour d’autres utilisateurs ;
  • Administrateur: un administrateur sur votre site peut faire à peu près tout ce qui lui plaire (suppression de contenu, suppression d’utilisateur…).

Au stade d’administrateur, vous devez être la seule personne disposant de ce privilège. Si à un moment donné vous souhaitez confier la gestion de votre site à une autre personne, il est préférable de lui attribuer le rôle d’éditeur. Nous vous recommandons d’attribuer le rôle d’administrateur à un autre utilisateur, uniquement si vous gérez le site ensemble.

Pour vos nouveaux inscrits, il est préférable de choisir « abonné » comme rôle par défaut et d’augmenter ce rôle en fonction des privilèges de chaque utilisateur.

3. Gérez votre compte d’utilisateur

Après la configuration des rôles d’autres utilisateurs, il est temps de gérer vos propres options de profil. Pour ce faire, vous devez quitter les réglages et aller à l’onglet Utilisateur>Votre profil. Plusieurs paramètres présents sur cette page vous permettent d’adapter votre compte à vos préférences. Par exemple, vous pouvez activer ou désactiver l’éditeur visuel WordPress ou le surlignage syntaxique.

Ces deux fonctionnalités peuvent être très intéressantes et nous vous recommandons de ne pas les désactiver. En bas de ces options, vous avez la possibilité de modifier les couleurs de votre tableau de bord, dans la zone « couleurs de l’interface d’administration ». N’hésitez pas à activer le schéma qui vous satisfait le plus.

Sur cette même page, vous pouvez activer les raccourcis clavier pour modérer plus facilement les commentaires. Ce paramètre s’avère être utile quand vous avez plusieurs utilisateurs. Juste en bas, vous allez trouver une option qui vous permettra de désactiver la barre d’outils qui s’affiche quand vous visitez votre site en étant connecté.

Enfin, vous pouvez si vous le souhaitez compléter votre profil en ajoutant vos informations personnelles. On peut notamment citer votre nom, votre pseudo, vos coordonnées, une description de vous et un avatar.

Si vous êtes curieux, vous remarquerez qu’il est possible de générer un nouveau mot de passe pour votre compte. Nous vous recommandons d’utiliser ce générateur de temps en temps pour accroitre la sécurité de votre compte. Si vous ne voulez pas utiliser le générateur de WordPress, vous pouvez choisir la combinaison que vous souhaitez. N’oubliez pas chaque fois de sauvegarder vos modifications avant de quitter une page.

4. Spécifiez vos réglages d’articles par défaut

Pour cette partie, allez à l’onglet Réglages>Ecriture. Nous allons examiner vos paramètres de publication par défaut.

Ici, deux options liées aux publications sont présentes : la catégorie par défaut des articles et le format par défaut des articles. La première vous permet de choisir la catégorie de vos articles par défaut. Dans un nouveau site, cette option est à « non classé ». Pour ajouter vos premières catégories, allez à l’onglet Articles>Catégories.

A droite, vous pouvoir avoir la liste des catégories existantes. Il vous est possible de définir des nouvelles en utilisant le menu ajouter à gauche. Pour créer une nouvelle catégorie, il vous suffira juste de remplir le formulaire qui vous est proposé en entrant le nom de votre catégorie, de choisir la catégorie mère (facultatif) et de donner une brève description de votre catégorie.

Une fois votre catégorie créée, retournez à l’onglet Réglage>Ecriture pour sélectionner la catégorie nouvellement créée.

Après le choix de la catégorie par défaut, allez à l’option « format par défaut des articles » et déroulez la liste.

Le format que vous allez choisir va modifier l’affichage de vos articles sur votre site. Chaque option présente correspond à un type d’article précis. Par exemple, si vous écrivez pour un blog, laissez la valeur par défaut (standard). Vous pouvez essayer les autres pour voir leur comportement.

5. Configurez votre page d’accueil et votre page d’article

Par défaut, WordPress affiche la liste de vos derniers articles sur votre page principale. Vous avez toutefois la possibilité de modifier ce paramètre pour choisir la page d’accueil que vous souhaitez. Pour ce faire, il vous suffit d’aller dans Réglage>Lecture et de choisir la page que vous souhaitez comme page d’accueil et page d’article.

Puisque vous n’avez pas encore créé de page, vous ne pourrez pas choisir une page statique comme votre page par défaut. Cependant, notez l’emplacement de ce paramètre pour pouvoir effectuer une configuration ultérieure. En regardant sur cette même page de configuration, vous verrez qu’il est possible de choisir le nombre d’articles à afficher par page, ainsi que la quantité de textes qui sera visible.

Si vous allez écrire des articles de blog long, nous vous recommandons de choisir l’option « Extrait » pour que vous page soient plus présentables. Les internautes devront utiliser le lien « lire la suite » pour afficher intégralement votre article.

6. Configure vos paramètres de commentaire

Permettre à vos utilisateurs de laisser les commentaires sur vos articles est le meilleur moyen de les engager sur votre site. Dès que l’enregistrement automatique des utilisateurs est activé sur votre blog, chaque nouvel inscrit pourra laisser des commentaires sur vos articles. Cependant, vous devez faire attention à certains réglages de commentaire avant de publier vos premiers articles.

Pour régler les paramètres de commentaire, il vous faudra aller à l’onglet Réglage>Discussion. Une fois sur cette page, cherchez la section instituée « paramètre par défaut d’article », qui se trouve en haut de la page. Si vous ne souhaitez pas que vos utilisateurs commentent vos publications, vous pouvez entièrement désactiver les commentaires de blogs en décochant la troisième option.

Les paramètres cités plus haut ne sont pas les seules options dans la gestion des commentaires. Plus bas, vous trouverez la section « Autres paramètres de commentaire ». Cette rubrique vous permettra de spécifier les utilisateurs éligibles à laisser un commentaire. Vous avez aussi la possibilité dans cette même section d’exiger aux utilisateurs d’entrer un nom et une adresse mail avant de pouvoir laisser un message.

Ces deux paramètres précités sont les plus importants de cette rubrique, mais vous avez aussi la possibilité d’effectuer d’autres réglages tels que : la fermeture des commentaires sur les anciens articles, l’activation des commentaires imbriqués, l’activation de la pagination pour les longues discussions…

Il est à noter que : l’activation de la pagination n’est pas nécessaire sur les blogs jeunes. Cependant activer l’imbrication des commentaires vous sera grandement utile.

7. Définissez les dimensions par défaut de vos images

Les images présentes sur votre site doivent être de bonne qualité. Aucun visiteur ne sera satisfait de regarder des images pixélisées. Vous devez utiliser des images de haute résolution pour rendre votre contenu plus plaisant. La difficulté avec les images de bonne qualité est que, leur taille varie proportionnellement avec la qualité de l’image. Plus la qualité est bonne plus le fichier image est volumineux. Heureusement, WordPress vous permet de définir une résolution maximale pour vos futures images. Pour cela, allez à l’onglet Réglage>Médias. Ici, vous pourrez définir trois ensembles de taille en pixel qui permettront à WordPress de redimensionner vos images en plusieurs versions une fois téléversées.

Selon notre expérience, les tailles d’image proposées par défaut sont suffisantes dans la plupart des cas. Vous pourrez cependant augmenter légèrement les dimensions pour le grand format en fonction des images que vous souhaitez insérer sur votre site.

8. Configurez la structure de vos permaliens

https://youtu.be/t6LMxdLlg70

La gestion des permaliens fait partir des paramètres les plus importants. Les permaliens dans votre site sont des URL unique, automatiquement générés par WordPress pour chaque nouveau contenu que vous créez. Par exemple, après la création d’un nouvel article pour votre blog, WordPress lui attribue une URL par défaut qui ressemble à ceci : http://nomdedomain.com/?p=12. Ce lien fonctionne parfaitement, mais pour ceux qui vont le consulter, il n’est pas instructif. C’est pourquoi après l’installation de WordPress, nous vous recommandons de modifier la structure des permaliens une fois votre site en ligne. Pour ce faire, rien de plus facile. Allez à l’onglet Réglage>Permaliens, vous pouvez choisir entre 6 structures. Sans oublier que vous avez la possibilité de personnaliser vous-même vos permaliens.

Selon notre expérience, il est préférable pour vous de choisir l’option « titre de la publication ». Cette option permet aux lecteurs d’avoir une idée plus claire du contenu de la page qu’ils consultent. Si vous souhaitez plutôt bien organiser vos URL, vous pouvez choisir en l’option « date et titre » et l’option « mois et titre ». C’est deux options précédentes ajoute un indicateur de date à vos liens.

Il est important de bien faire ce choix dès le départ, car la modification de vos permaliens ultérieurement peut entrainer une incidence néfaste pour l’optimisation de votre site sur les moteurs de recherche (SEO).

9. Téléchargez une icône pour votre site

Généralement appelée favicon, l’icône d’un site est une petite image qui apparaît dans les onglets des navigateurs quand votre site est ouvert. Elle est généralement à gauche et permet de repérer facilement votre site. Par défaut, WordPress n’attribue aucun favicon à votre site.

Le fait d’avoir un favicon vide semble gênant pour votre site. Vous pouvez rapidement remédier à cela en allant dans Apparence>Personnaliser. Sur cette page de personnalisation, vous pouvez avoir un aperçu en direct des modifications que vous apportez.

Vous pouvez effectuer plusieurs réglages sur cette page, mais pour l’instant, ajouter d’abord un nouveau favicon. Pour ce faire, allez à Identité du site>icône de site.

Maintenant, téléversez l’image que vous souhaitez utiliser comme favicon et WordPress vous affichera un aperçu.

Une fois que vous avez fini les réglages, pensez à enregistrer vos modifications avec le bouton en haut et quittez. Vous pouvez aussi décider de rester pour ajuster d’autres réglages à votre gré.

10. Supprimez les thèmes et extensions non utilisés

Nous sommes à la fin de notre configuration. Maintenant, il vous reste une chose à faire. Lorsque vous installez WordPress sur un nouveau site, il est courant de retrouver des extensions et des thèmes préinstallés. Vous pouvez décider de garder ceux qui vous seront utiles et de vous débarrasser de ceux encombrants. Pour ce faire, rendez vous à l’onglet Extensions>Extensions installées et consultez la liste qui s’affiche.

Parcourez cette liste d’extension et décidez de celles que vous allez garder. Puis supprimez entièrement celles qui ne vous seront pas utiles. Pour ce faire, commencez par désactiver l’extension, une option de suppression apparaitra en rouge : cliquez dessus.

Il vous sera demandé une confirmation par WordPress : acceptez pour continuer.

Pour la suppression de thème, rendez-vous à l’onglet thèmes

Choisissez le thème à supprimer et cliquez sur l’option de suppression généralement située en bas à droite.

Encore une nouvelle fois, confirmez votre choix avant de quitter la page.

Mise en place

Pour un nouveau propriétaire de site Web, il peut être difficile de configurer WordPress après son installation. Il y a plusieurs autres réglages à effectuer qui peuvent être plus difficile à cerner. Le plus important pour vous est de comprendre l’essentiel et de configurer votre site correctement. Si vous avez des questions avec la configuration de votre site WordPress, n’hésitez pas à contacter un des membres du support de Ex2.


Similar Posts by The Author:

Avatar